Discussion | Avoir raison ou tord

PSX_20190903_131057.jpg

Qu’est-ce avoir tord et qu’est-ce avoir raison ? C’est une réflexion que je me fais souvent quand j’entends des débats ou des avis divergent entre différentes personnes. C’est un sujet assez philosophiques mine de rien mais qui me tient à cœur. Au moment où je commence l’écriture de cet article je ne sais pas trop où ma réflexion va me mener, même si j’y ai déjà beaucoup réfléchi. Je ne suis pas non plus là pour faire une leçon, juger ou dire que j’ai « raison » loin de là justement, cela sera contraire à ce que je souhaite transmettre ici. Les exemples que j’ai choisi seront donc assez bateau ou être sûr de ne pas prêter à confusion. Alors bienvenu à toi pour ce nouvel article de discussion, en espérant que sa thématique pourra, toi aussi, te faire réfléchir. C’est un sujet que je trouve passionnant malgré les avis tendancieux qui peuvent en découler. Tu vas vite comprendre.

Avant toute chose, il vaut mieux définir ce qu’est une opinion. Il s’agit d’une manière de pensée ou de juger, en clair avoir un avis. Pour ma part je considère qu’une opinion correspond à notre vision du monde et nos croyances, attention celles-ci n’étant pas religieuses mais qui correspondent au fait de croire en quelque chose de manière générale. Croire aux fantômes par exemple ou croire que le jus d’orange est meilleur que le jus de raisin. En bref, notre opinion dépendra de notre éducation et de notre environnement.

Et c’est là justement que tout entre en jeu. Quand toute notre vie on nous a appris que telle idée A était « vrai » mais que plus-tard on nous dit que non, c’est l’idée B qui est juste. Depart notre éducation on dira que non, nous avons « raison », pourquoi cet autre personne aurait raison, peu importe les arguments en faveur de l’idée B. Notre opinion est alors une croyance. C’est le cas des platistes qui, malgré tous les arguments scientifiques que l’on peut leur apporter, penseront toujours avoir raison. Et ceux adhérant à l’idée B que la Terre est ronde penseront eux aussi avoir raison. Dans ce cas-ci on peut très facilement dire à 99,99% que les partisans de l’idée A (les platistes) ont tord, mais ce n’est pas toujours le cas.

Prenons un exemple un peu plus obscur : est-ce que les fantômes existent ? Personnellement je ne crois pas aux fantômes car dans ma propre vision du monde je crois en ce que je vois et donc pour moi j’ai raison en disant que les fantômes n’existent pas. Et pourtant qui me dit que j’ai réellement raison ? Peut-être que dans 500 ans l’existence des fantômes sera prouvée scientifiquement et dans ce cas j’aurai cru avoir raison alors qu’en réalité j’aurai eu tord toute ma vie comme un bon nombre de personne au moment où j’écris ces lignes.

Au final, tout est affaire de perception.

Pour tous nos avis qui touchent à notre vision du monde, notre éducation et nos croyances, on considérera ces opinions comme vrai et nous considérerons avoir raison. Les autres auront tord. Il est plus facile d’avoir l’esprit critique sur un sujet dont on a pas ou peu d’opinion préalable que sur quelque chose que l’on nous a inculqué toute notre vie. D’où l’importance des débats pour pouvoir connaître les arguments de tous les partis mais ce n’est pas le sujet que je veux développer ici.

Pour revenir à la réflexion initiale « avoir raison ou tord », tout dépend de la perception que l’on a. Prenons un exemple que l’on ne nommera pas. Une personne A a vécu un événement C pendant son enfance qui l’amène a croire en l’idée X tandis qu’une personne B n’aura pas vécu C et va croire en l’idée Y. Comment peut-on déterminer qui a raison et qui a tord. Si l’on se met à la place de B on se dira que oui, cette idée a du mérite et on aura tendance à dire que B a raison mais une fois mis à la place de A on ne sera plus si sûr car cette manière de voir les choses a aussi du mérite. Si l’on ne met pas notre propre vision en jeu pour prendre une décision on ne pourra pas décider rationnellement qui a raison et qui a tord. Tout simplement car il n’y a pas de vérité universel, nous sommes les seuls à décider ce qui est vrai ou faux. Nous-même et les normes sociales.

C’est la même chose en matière d’opinion dans des débats plus actuels. On pourra définir avoir raison par notre vision du monde et nos connaissances alors qu’au final de manière plus globale, sans le savoir, nous aurions peut-être tord. C’est pour cela que d’après moi il ne faut pas oublier que si l’on considère avoir raison sur un sujet précis pour telles raisons, ce ne sera pas une vérité universelle. Cela restera notre opinion. Et qu’il faut toujours, peu importe la gravité du sujet, considérer l’opinion de la personne en face de soit. Et même si à la fin on pensera toujours que cette personne a tord, peut-être que sur certain points on pourra découvrir de nouvelles perspectives et comprendre pourquoi d’autres peuvent penser ainsi.

J’espère que cet article n’aura pas été trop lourd ni trop confus ! N’hésites pas à me partager ta propre opinion sur le sujet, c’est le moment de débattre. On se retrouve dans deux semaines pour une galerie photo, pour s’éloigner un peu des sujets lourds et on retournera sur des articles voyages fin octobre. À très bientôt, Flo.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s