La solitude en voyage

PSX_20190803_184916.jpg

Bonjour, aujourd’hui on se retrouve pour la deuxième partie de ma série sur le voyage en solitaire. On va aborder une thématique importante qui rebute pas mal de monde qui hésitent à se lancer : la solitude. Etant moi-même quelqu’un d’introvertie, être seule n’est pas quelque chose qui me dérange, mais cela ne signifie pas que j’aime toujours être seule. Au contraire, il faut savoir apprécier la solitude mais aussi être capable de trouver des parades pour « vaincre » celle-ci et faire des rencontres. Rentrons dans le vif du sujet !

Cet article est en relation avec celui-ci : Voyager en solitaire | I N T R O

Deux situations se présentent : soit tu aimes la solitude mais tu ne sais pas comment faire pour en sortir et aborder d’autres personnes, soit au contraire tu n’as pas l’habitude d’être seul(e) et tu ne sais pas comment aborder cet aspect du voyage.

Pourquoi être seul n’est pas négatif

Dans notre société actuelle être seul est une situation représentée négativement. Pour beaucoup cela semble montrer que « l’on a pas d’amis » ou que cela est synonyme d’ennui. Ce qui est corrélé au fameux « se sentir seul » et qui touche principalement les personnes toujours entourées au quotidien. Cela ne signifie pas qu’une personne naturellement solitaire ne peut pas se sentir seul, mais que cette impression est particulièrement exacerbée pour les personnes qui vont l’être sans en avoir eut l’habitude auparavant.

Pourtant être seul n’empêche pas de s’amuser ou de faire des activités. On peut très bien aller au cinéma, dans un musée ou au restaurant sans soucis. Cela peut paraître bizarre les premières fois mais on s’y fait vite ! Il suffit de trouver des occupations dans les moments de pause, là où si tu étais à plusieurs tu aurais discuté avec tes amis, il te faudra « combler le vide ». Peut-être qu’être simplement dans tes pensées et observer ce qui t’entoure te conviendra ou alors pourquoi ne pas faire une activité que tu aimes ? Le dessin peut-être, ou écrire, photographier, lire, les choix sont infinies en fonction de tes passions ! Et ça, je ne peux pas le décider pour toi.

Dans tous les cas être seul n’est pas une punition, à toi de trouver quelle solitude te convient le mieux. Et c’est justement en étant seul, et pas avec son groupe d’amis habituelle, que l’on peut plus facilement faire de nouvelles rencontres ! Faire des activités que l’on aurait fait avec ses amis pour suivre la majorité du groupe également. Je parle de tous ces aspects positifs dans l’article introductif.

20190803_184949.jpg

Comment faire de nouvelles rencontres

Etant d’un naturel très timide, j’ai beaucoup de difficulté à aller vers les gens pour discuter. Parler météo avec la personne devant moi à la caisse, aucun problème. En revanche aller aborder une personne qui me semble intéressante et avec qui j’aurai envie de discuter ? Presque impossible. C’est pour ça que j’ai développé quelques parades afin de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes. Et qui sait ces personnes pourraient devenir nos compagnons de voyage durant quelques jours ? J’admets toutefois être encore assez novice à ce sujet donc n’hésites pas à me proposer tes propres solutions.

Dans tous les cas mes parades reposent sur un principe : laisser l’approche aux autres. Je ne suis pas capable de le faire ? Les autres le feront donc à ma place, il s’agit juste de ne pas laisser passer ma chance !

Et c’est bien ça le plus important : ne pas laisser passer sa chance. Quand on est timide et que quelqu’un nous approche on a tendance à se replier sur soit-même car on ne sait pas trop comment réagir. Et c’est cette chose-là qu’il faut vaincre ! Il faut savoir repousser cette réponse instinctive et accepter ceux qui souhaite discuter ou t’inviter sans craindre le pire. J’admets que c’est assez difficile au début mais avec un travail sur soit ça devient plus facile avec le temps.

La deuxième chose, qui est corrélée avec ce que je disais juste avant, est de se mettre dans une situation qui permet à d’autres de nous aborder. Après tout le principe est de laisser la travail compliqué aux autres, mais il faut tout de même participer en leur facilitant la tâche ! Ma parade préférée est celle de l’auberge de jeunesse. Quand on reste plusieurs jours dans une ville c’est vraiment le meilleur moyen pour rencontrer des gens. Si tu tombes sur des personnes sympas dans ton dortoir c’est déjà un bon point ! Tu peux préparer tes repas dans la cuisine commune au lieu de manger à l’extérieur à chaque fois et rester dans les parties communes pour lire, aller sur ton ordinateur, etc. au lieu de le faire depuis ton lit. Une autre astuce est de faire des activités de groupe, dans ce cas je ne recommande pas les visites guidées car ce n’est pas fait pour ça je trouve, mais plutôt des initiations à des activités locales, de cuisine, etc. C’est parfait pour rencontrer des personnes ayant les mêmes intérêts que toi.

C’est donc tout pour cet article sur la solitude, ce n’est pas le plus exhaustif qui soit mais je pense qu’il couvre de bonnes bases. Si jamais je trouve des articles ou des vidéos qui parlent mieux de la solitude en voyage que moi je te mettrais les liens ici. Etant moi-même une solitaire je ne suis pas la mieux placée pour en parler. J’espère que cet article t’aura tout de même plu ! N’hésites pas à me parler de ta propre expérience et si la solitude est un aspect qui te dérange (ou pas) en voyage ! À la semaine prochaine, Flo.

2 réflexions sur “La solitude en voyage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s